Stalags VIIIA, VIIIC  Index du Forum Stalags VIIIA, VIIIC
Photos et informations sur les Stalags VIII A et VIII C où Danhier Henry fut prisonnier
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue  
Bonne navigation à vous, Invité , sur le forum Stalags VIII A, VIII C
Nicolay Vital prisonnier Belge à Gorlitz au stalag VIII A

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stalags VIIIA, VIIIC Index du Forum -> Stalag VIIIA -> Qui était au Stalag VIIIA ? Et photos à identifier (photos to identify)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
TRANKILL


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 2
Localisation: Visé

MessagePosté le: Jeu 3 Jan 2013, 17:02    Sujet du message: Nicolay Vital prisonnier Belge à Gorlitz au stalag VIII A Répondre en citant




NICOLAY VITAL MATRICULE PG 15109 .
CARNET DE PRISONNIER ACHETE LE 30.10.40 AU STALAG VIII A GORLITZ .






Gorlitz le 30 octobre 1940 .
Journal de ma vie depuis le jour de la guerre jusqu au jour de ma libération comme prisonnier en Allemagne .


Vendredi 10 mai 1940


Un courrier du bureau vient nous réveiller à 4h30 du matin et nous dit qu il y a alerte réelle . Nous faisons nos sacs bleus et nos paquets , valises personnelles .
Ensuite nous allons occuper nos positions .
A l aube , je vais obstruer les chicanes , puis placer des mines .
Nous entendons sauter tous les clochers et le canon gronde toute la journée .
Les avions Allemands survolent notre territoire depuis l'aube jusque bien tard dans la nuit , on les compte par centaines .
Les champs d aviation d Evere et de Bierset , la gare de Jemelle ainsi que d autres objectifs ont été bombardés . On doit monter de quart , alors je suis désigné pour monter le dernier avec 3 copains , de 3h30 à l'aube .
Donc je me repose dans l'abri , mais impossible de dormir à cause du canon qui tonne .

Samedi 11 mai 1940

A 1h du matin l'ordre nous est donné de nous replier et d abandonner nos positions , nous n étions pas encore entré en contact avec l'ennemi .
Nous descendons sur Saive , Havée , Wandre et de la nous remontons sur 91 Milmort puis Rocourt ou nous arrivons à 5h du matin .
Nous sommes survolés constamment par l aviation ennemie , nombreux tirs contre celle-ci .
A 11h notre bataillon a ordre d aller prendre position à Glons pour contre attaquer l'armée ennemie qui a réussi à franchir le canal Albert .
Nous avancions sur les cotés de la route , quand passé Liers comme j arrivais à Fexhe-Slins à 1h , l'aviation ennemie est arrivée et a bombardé nos colonnes .
La première est tombée juste à coté de la maison où je m'étais réfugié , j'étais dans l'étable alors j'ai traversé la cour et j'ai défoncé la porte de la maison à coup de crosse de fusil et je me suis réfugié à la cave .
Je suis sorti de celle-ci à 8h du soir , ce qui fait que nous avons été bombardé 7 heures .
Tout notre charrois a été détruit et de nombreux morts car pour nous replier vers 10h du soir , nous ne voyons guère devant nous et la route est jonchée de cadavres d 'hommes et de chevaux ainsi que d entonnoirs creusés par les obus , toutes les maisons brûlent il n'en reste rien .
Vers minuit nous quittons Liers .

Dimanche 12 mai 1940

Nous passons par Rocourt , nous passons au dessus de Hollogne aux Pierre et de Flémalle puisque nous passons à coté de son fort .
Vers 8 h du matin nous arrivons à un petit village qui je crois doit être Hollogne sur Geer , là nous sommes survolés par l'aviation , là on nous fait entrer dans une ferme pour nous cacher et nous reposer .
A peine on était couché d une demie heure que l on nous fait déguerpir , les Allemands étant à nos trousses .
Alors c est la débandade , nous partons tous plic ploc , on nous dit de nous rendre à Huy ou l'on reformera le régiment .
Nous passons nous 11 par chez Antoine Belge à Stockay Saint Georqes , j' y mange , je me lave et je change de linge .
Vers midi une heure nous repartons , nous traversons des bois car nous avons soin d éviter les routes .
Nous passons par Amay , Ampsin et puis Huy ou l on rencontre le 15A qui se repliait également .
Nous traversons Huy tout pilier car on nous dit de rejoindre notre régiment à Namur .
Je continue toujours à pied et j arrive à Andenne tout seul où je loge dans un café abandonné et pilié , vers 11h minuit je dors sur le billard car le café est plein de civils .

Lundi 13 mai 1940

Je quitte Andenne vers 8h du matin et je me dirige vers Namur avec Deleominette à vélo-moto , mais je le laisse partir seul car c'était trop dur il fallait pédaler à chaque à tour , il n y avait plus d essence .
Je continue à pied avec Robert Charles et Henri Stine .
On traverse Namur bombardé et on nous dit de continuer sur Charleroi .
On arrive a Malonne , on se fait à souper dans un café abandonné , on y veut loger , mais il est préférable de partir .
Alors on arrête un camion qui nous conduit à Charleroi .
On y arrive vers 11h du soir .
On y loge dans une maison ou l'on n est bien reçu , on nous fait à manger , on s'y lave et on y dort dans un lit .
Les sirènes vont toute la nuit , mais nous n'entendons rien nous dormons .
Nous somme toujours tous les 3 , donc moi , Charles et Henri .

Mardi 14 mai 1940

On part au tram jusque Mons .
On se rend à la caserne ou l'on mange alors on nous dit de rejoindre notre régiment qui se trouve à Grand-Biguard à coté de Bruxelles .
Donc nous repartons à peine avons nous quitté la caserne que celle-ci est bombardée .
Nous arrivons à Casteau où l'on y loge dans la salle de danse d un café , on nous y fait manger .

Mercredi 15 mai 1940

Nous quittons Casteau , on arrête un camion , celui-ci un camion de l'armée réquisitionné est rempli de caisses de munitions donc Charles se place à coté du chauffeur et Henri et moi sur chaque garde-boue avant .
En chemin nous recueillons une femme affolée qui nous supplie de la prendre avec nous jusque Bruxelles et nous la plaçons à coté du chauffeur et Charles à l intérieur du camion .
Nous arrivons à Soignie cette ville est bombardée et je vois deux avions Allemand abattus.
Nous nous réfugions dans un abri .
L'alerte passée , nous continuons notre route toujours en camion et nous arrivons à Bruxelles .
Je descend du garde-boue vraiment crevé et nous prenons le tram qui nous conduit à Grand-Biguard .
Là nous nous reposons dans une prairie et nous dormons un peu , alors nous apprenions que notre régiment venait de quitter un patelin le matin même .
Nous quittons Grand-Biguard et arrêtons un camion qui nous conduit quelque village plus loin . Nous continuons à pied , puis nous arrêtons encore un camion. Nous passons par Alost qui vient d’être bombardé .
Nous arrivons à Gand , on va manger dans un café et on va loger dans une maison , nous sommes bien reçus , c est un contrôleur de tram .
Pas dormi la nuit , les sirènes vont toute la nuit et bombardé toute la nuit .

Jeudi 16 mai 1940
On quitte Gand en tram pour se rendre à Aalter arrivé au village x nous nous rendons à pied environ 15km , nous allons manger dans une petite ferme ( bien manger ) .
Enfin nous retrouvons notre régiment à Aalter .
Nous passons la nuit dans une école .

Vendredi 17 1940

A l aube , le champ d aviation qui se trouve à 2 ou 300m est bombardé par l aviation .
Pour la journée , rien a signaler on reste à l école .

Samedi 18 mai 1940

Je vais loger dans une ferme , nous sommes bien reçus .

Dimanche 19 mai 1940

On reste à la ferme .

Lundi 20 mai 1940

On passe la journée à la ferme .
A 9h du soir , le régiment quitte Aalter .

Mardi 21 mai 1940

A 5h du matin , on arrive à Denderghem , Tielt .
On reste toute la journée à la ferme , on dort jusque midi .
On doit partir à 9h du soir , mais il y à contre ordre et l on ne part pas .

Mercredi 22 mai 1940

On nous réveillent a 1h du matin , je devais monter de garde de 2h à 6h du matin et l on part prendre positions sur les bords de la Lys à Ooigem près de Courtrai .
On fait nos tranchées , on passe la nuit sur nos position .

Jeudi 23 mai 1940

On continue à creusé nos tranchées , le Major vient nous apprendre que nous sommes en première ligne , que les Allemands on franchis l Escaut. Après midi , arrivées des Allemands .
Courtrai est bombardé et est à feu et à sang .
Pendant la nuit , quelques tirs ( mi , f.m , fusil ) .

Vendredi 24 mai 1940

Bombardé toute la journée à partir de 7h du matin jusque 7h30 du soir , enterré dans mon trou d obus .
A 7h30 du soir , nous sommes fait prisonnier .
Nombreux morts et blessés .
On nous conduit à Wareghem ou nous sommes encore bombardés .
On nous fout dans une école ou nous dormons les uns sur les autres .
Crève de faim , pas mangé .

Samedi 25 mai 1940

On nous conduit à Audenarde , dans une prison .
Crève de faim , pas mangé .

Dimanche 26 mai 1940

On nous conduit à Ninove .
Avant de quitter la prison , j y bouffe 3 patates .
A Ninove , on loges dans une vielle brasserie .
Crève de faim , mangé un peu de soupe .

Lundi 27 mai 1940

On nous conduit à Halle .
Logé dans une école .

Mardi 28 mai 1940

On nous conduit à Wavre .
En chemin nous sommes tous trempés .
Wavre à été bombardé , logé dans une école , crevé de froid .

Mercredi 29 mai 1940

On nous conduit à Tirlemont , loger dans caserne avec Francais et Anglais .

Jeudi 30 mai 1940

On nous conduit à Sait Trond , loger dans caserne ( garage ) bien reçu .

Vendredi 31 mai 1940

On nous conduit à Tongres ( terrain de football ) on y mange puis l on repart pour Maastricht ou l on embarque directement pour l Allemagne dans des wagons à bestiaux , 50 à 54 par wagon , 54 dans le mien .

Samedi 1 juin 1940

On voyage toute la nuit , le matin vers 9 10h nous débarquons à Hemer dans Kurk en Wesphalie à 6 km de Dortmund et à 200 km de la frontiere Belge .
C est un camp de concentration , il s y trouve déja des Polonais

Dimanche 2 juin 1940

On ne bouge pas .

Lundi 3 juin 1940

Un peu travailler , porter bottes de pailles et ferailles .
Crevé de faim .

Mardi 4 juin 1940

Encore porter bottes de pailles .
Après midi , creusé tranchée .
Toujours crevé de faim .

Mercredi 5 juin 1940

Gymnastique jusque 9h30 puis repos toute la journée .
Après midi , lessivage .
Toujours crevé de faim .

Jeudi 6 juin 1940

Meme chose que mercredi .
Toujours crevé de faim .

Vendredi 7 juin 1940

Toujours gymnastique jusque 9h30 . A 5h on quitte Hemer , toujours dans des wagons a bestiaux .
On passe la nuit dans le train , reçu 1/2 pain pour le voyage .

Samedi 8 juin 1940

On passe toute la journée et encore toute la nuit .

Dimanche 9 juin 1940

A 5h du matin on débarque à Gorlitz .
On nous mène a 2km de Gorlitz ( Moys ) dans un camp .
On loge dans des tentes , toujours crevé de faim .

Lundi 10 juin 1940

Après midi , je passe à la matriculaion pour travailler au camp .

Je vais loger dans le bloc 34A .
Il y a des couchettes mais sans paille .

Mardi 11 juin 1940

Je passe dans le bloc 22A .
Toujours crevé de faim .

Mercredi 12 juin 1940

Nous allons au bain et à la désinfection .
On part a 10h et on revient à 1h .
Pas diner , crève de faim .

Jeudi 13 juin 1940

Rien à signaler , diner à 3h , crève de faim .

Vendredi 14 juin 1940
A 11h du matin on nous photographie .

Samedi 15 , Dimanche 16 juin 1940

Rien à signaler .

Lundi 17 juin 1940

On va travailler , je charge des wagonnets à la carrière de sable et je les conduits dans le camp .
Nous recevons un couverture .
La tente 21 ou je me trouve , part en kommando à 5h du matin .
Rumeur , France capitulée ( trève ) .
Crève de faim .

Mardi 18 juin 1940

Je fais le meme travail que lundi .
On déménage dans le bloc 35A .

Mercredi 19 , Jeudi 20 , Vendredi 21 juin 1940

Toujours le meme travail que lundi .

Samedi 22 juin 1940

Pas de travail , après midi je passe dans la tente 22 .
Je passe la nuit sans couverture sur la planche , crève de froid.

Dimanche 23 juin 1940

Pour la journée rien a signaler .
La nuit crève de froid .

Lundi 24 juin 1940

Rien à signaler , nous recevons une couverture et de la paille.
La France signe la paix avec l Italie .

Mardi 25 juin 1940

Rien à signaler .
Confirmation de la paix .
Je me fais inscrire pour allé travailler dans une ferme .
Nous sommes un groupe de 28 hommes .

Mercredi 26 juin 1940

Je me lève a 4h du matin , nous quittons le camp a 5h30 .
Nous embarquons au train de 5h20 .
C est un train de voyageur pour Breslau .
Nous passons par

Jeudi 27 juin 1940

Réveil à 5h30 , l on nous conduit de suite chez notre fermier .
J y travaille et j y fais un repas .
Je rentre à la masure pour 9h .

Dimanche 7 juillet 1940

Après midi , bain dans l étang derrière la biquoque .

Dimanche 14 juillet 1940

J écris la premiére lettre chez moi .

Vendredi 9 aout 1940

Je reçois la première lettre de chez moi .

Dimanche 11 aout 1940

J écris pour la deuxième fois chez moi .

Vendredi 4 octobre 1940

Je vais au docteur à Neumark pour mon pied .
L après midi je reste dans la chambre , je vais juste à la ferme pour manger .

Samedi 5 octobre

Je reste à la chambre , je vais juste à la ferme pour manger .

Lundi 7 octobre 1940

Je vais travailler .

Mardi 8 octobre 1940

Je retourne au docteur à Neumark , je reste à la chambre l après midi .

Mercredi 9 octobre 1940

Je reste à la chambre .


Jeudi 10 octobre 1940

Je vais travailler , mais toujours mal au pied .

Mardi 15 octobre 1940

Un soldat Allemand vient au soir pour me reconduire à Gorlitz le lendemain à cause de mon pied .

Mercredi 16 octobre 1940


Je quitte Zizerwitz vers 8h30 ( je part avec 6 tartines plus 2 que j ai chipées ) , j attend le train à Buchwald pendant 4h , il arrive seulement à 12h30 .
Je change de correspondance à Maltck à 1h et j arrive à Gorlitz à 5h et j arrive au camp a 6h .
Je loge dans un bloc ou nous somment 16 , tous malades en revenant des fermes .
De la journée pas mangé , dormi sans paille .

Jeudi 17 octobre 1940

Je passe à la désinfection puis à la visite et j entre a l infirmerie pour rhumatisme à mon pied .
Le soir , je vais au concert .

Vendredi 18 octobre 1940

Le médecin Belge passe à 9h et je reste à l infirmerie .
A 3h je vais me faire masser .

Samedi 19 octobre 1940

La meme chose que vendredi , je reste à l infirmerie .


Dimanche 20 octobre 1940

Je reste toujours à l infirmerie , le soir je vais au concert .

Lundi 21 octobre 1940

Rien a signaler , je reste à l infirmerie .

Mardi 22 octobre 1940

Toujours à l infirmerie , notre salle est consignée . personne ne peut entrer ou sortir ( wc spécial ) .
Il a neigé un peu de la nuit .

Mercredi 23 , Jeudi 24 , Vendredi 25 octobre 1940

Rien à signaler , toujours consigné à l infirmerie .
Il neige toujours .

Samedi 26 octobre 1940

C est le jour de mon anniversaire .
Ce jour la ce passe banalement .
Consigné à l infirmerie et toujours pas de lettre ni de colis pour me consoler . Il neige toujours .

Dimanche 27 octobre

Toujours consigné à l infirmerie .
Pour passer cette journée , l aumonier a organisé un concours de jeu de dame .

Je suis battu en finale par un Francais .
Une ligne de chocolat était l enjeu .
Il neige toujours .

Lundi 28 mardi 29 octobre 1940

Rien à signaler , toujours consigné à l infirmerie .
Martineau et Lambert sont mort à l hospital .
Il neige toujours .

Mercredi 30 octobre 1940

La consigne est levée .
Je sort de l infirmerie après le soupé de midi .
Je me présente à la baraque verte et de la on m envoie à la baraque 23 A . Le reste de la journée se passe à la baraque .
Il neige toujours très fort .

Jeudi 31 octobre 1940

Après le déjeuner , je me rend à la visite pour mon pied , la le docteur me dit de me rendre au massage à 3h .
Alors , nous nous rendons à 1/2 heure du camp cherher du bois morts ( crève de froid ) retour au camp vers 11h .
Il ne neige pas mais il y a au moin 20 cm de neige .
Rien à signaler pour l près midi .

Vendredi 1 novembre 1940

La neige est presque toute fondue , il pleut .
C est le jour de la toussaint , ce n est pas un jour ferié en Allemagne .
Pas de corvée ni rien .
Je rencontre Arthure Péters de la deuxième compagnie à 1h , il est sortit de l infirmerie .
Je vais me faire inscrire pour toucher l argent de mon Kommando .

Lundi 2 novembre 1940

Le matin nous passons à la désinfection , on désinfecte aussi la baraque . L après midi , je recois une lettre de chez moi qui est datée du 06.10.40 .

Dimanche 3 novembre 1940

Je vais à la messe a 8h , je déjeune a 9h30 .
Le reste de la journée , je ne quitte pas le bloc .

Lundi 4 novembre 1940

Rien à signaler , je reste à la baraque .

Mardi 5 novembre 1940

Après midi , je m engage avec Arthure Péters .
Nous prenons le train à Gorlitz ( Moys ) à 4h23 , nous changeons de train à Hirchberg et nous allons 3 stations plus loin et l on change encore de train .
Celui ci va en avant puis en arrière et encore en avant puis on descent à Liebau à 8h30 . Alors nous marchons 10 km et nous arrivons à Michelsdorf à 11h30 minuit .
Nous sommes 6 , mais il y en a 1 qui va au kommando Francais .

Mercredi 6 novembre 1940

Je me rend à la ferme ou je suis très bien reçu .

Mardi 3 décembre 1940

Nous apprenons que nous devons retourner à Bruxelles .
Je reçois une lettre de chez moi et une carte de Roger .

Samedi 7 décembre 1940

Je reçois la première carte de Julia .

Dimanche 8 décembre 1940

J écris la première carte à Julia .

Dimanche 22 décembre 1940

Je reçois un colis de 1 kilo de chez moi .

Jeudi 23 janvier 1941

Je reçois un colis de 5 kilos de chez moi .

Mardi 28 janvier 1941

Je quitte le kommando avec Laruelle à 6h du matin .
Je me rend à Libau à 10 km ou je prend le train à 8h .
Je crève de froid .
Nous rentrons au camp à midi .
On nous fourre dans un bloc spéciale sans feu ou nous y passons la nuit .
Nous dormons ensemble dans le mème lit .

Mercredi 29 janvier 1941

Nous passons à la désinfection .
On va diner à la baraque 4 à près , on va à la baraque 23 B .

Jeudi 30 janvier 1941

Je reste à la baraque , j ai la grippe .
Je rencontre dans le camp Raick , Leduc , Hoffman et Lackman .

Vendredi 31 janvier 1941

Je vais à la visite pour ma grippe . ( pilule ) .

Samedi 1 février 1941

Je part en kommando à 8h du matin avec des mineurs , il y en a à peu près 200 .

Nous embarquons à 11h dans des wagons à bestiaux .
Crève de froid .
Débarqué à Waldenburg à 2h30 .
Nous sommes à 2 pour le domaine .
Les autres vont à la mine .
Nous marchons pendant 15 km pour arrivé à Adelsbach à 6h du soir . On va boire un bouillon au chateau puis l on va coucher .
Toujours la grippe .
Il y à 9 Francais et nous deux , cela fait 11 hommes .

Vendredi 28 février 1941

Je reçois le colis que mon frère Roger ma envoyé le 1-2-41 .

Dimanche 30 mars 1941

Je reçois un colis de chez moi .

Mercredi 30 avril 1941

Je reçois un colis de 5 kilos de chez moi ( amoché ) .

Jeudi 22 mai 1941

Je reçois un colis de chez moi contenant mon impaire , une paire de galoche , deux paires de pantoufles , deux jeu de carte et un chausse pied .

Samedi 14 juin 1941

Je reçois les deux colis que ma mère m a fait envoyer par l intermédiaire de la Croix Rouge .
Le soir , je vais chercher ma valise chez madame Brusler .

Dimanche 20 juillet 1941

je reçois une lettre de chez moi avec une photo de mon père et celle de ma mère , ainsi qu une carte de Roger avec la photo de Jaqueline .

Mardi 22 juillet 1941

Je reçois les deux colis que ma mère m a fait envoyer par l intermédiaire de la Croix Rouge dont celui de 80 grs .

Jeudi 14 aout 1941

Je reçois une lettre de Julia datée du 23-7-41 avec deux photos .

Samedi 23 aout 1941

Je reçois le colis de chez moi envoyer par l intermédiaire de la Croix Rouge , il est de 15 kilos .

Dimanche 24 aout 1941

J envois une lettre à Julia avec une photo .

Lundi 25 aout 1941

La poste cherche après moi et me trouve à 10h mais il n en résulte rien .

Jeudi 25 septembre 1941

Je reçois un colis de 5 kilos de 100 frs de chez moi .

Dimanche 12 octobre 1941


Il à neigé de la nuit .
Premiére neige de l année .

Vendredi 24 octobre 1941

J apprend à mide que je dois quitter le kommand pour allé à la mine .

Les Belges devant ètre séparé des Francais .
Après midi les 3 Francais arrivent .
Nous devons partir , mais nous ne partons que le lendemain .

Samedi 25 octobre 1941

Je quitte le kommando pur allé travailler à la mine avec Ivon et Felix à Hermsdorf .

Dimanche 26 octobre 1941

Jour de mes 24 ans , je vais commencer à la mine .
Je fais 10h du matin à 6h du soir à la cokerie .

Lundi 27 octobre 1941

Je fais 6h du matin à 2h de l après midi toute la semaine .


Dimanche 9 novembre 1941

Pas de travaille .

Mercredi 12 novembre 1941

Je reviens malade du travail j ai mal à la tete ( grippe ) .
Je vais à la visite et je suis exempt .

Jeudi 13 novembre 1941

Je vais pas allé travaillé au soir , car je vais à la visite mais je dois aller travailler le lendemain .

Vendredi 14 novembre 1941

Au réveil , je ne me lave pas .
L infirmière me fait appeler et j ai de la fièvre .
A 8h30 , je vais au docteur à Waldenburg sans manger et j en reviens à 3h ( toujours exempt ) .

Lundi 15 , Mardi 16 , Mercredi 17 novembre 1941

Je ne travaille pas .

Jeudi 18 novembre 1941

Je travaille , je suis guéris de ma grippe .

Lundi 26 janvier 1942

Je fais ma première descente dans la mine , je suis de la pause de 6h du soir à 10h du matin .

Samedi 21 février 1942

Je reçois une lettre de chez moi avec une photo de Julia .

Mercredi 18 novembre 1942

J étais allé à la visite le jour avant et le docteur m avait envoyé à Gorlitz .

Donc je rentre au camp aujourd hui .
C est pour mes furoncles que je rentre , je n en peu plus avec mes valises .
Souffrance pendant la nuit .

Jeudi 19 novembre 1942

Je rentre à l infirmerie pour mes furoncles au bras gauche .
Souffrances .

Samedi 6 , Mercredi 10 février 1943

Je passe à l infirmerie baraque 29 en passant par la 40 .

Jeudi 11 février 1943

Je quitte le camp pour le kommando 292 à 30 minutes du camp ou j y arrive à midi . Je prend l ouvrage le lendemain à 7h du matin . ( Weinhubel ) .

Mardi 23 février 1943

Je reçois la première photo de Maria .
Le kommando ou je me trouve est le village de Weinhubel .

Lundi 15 mars 1943

Une explosion se produit chez Toychka .
la maison est en feu et je vais pour éteindre l incendie .
Il est environ 8h30 et à 9h30 10h nous devons rentrer tous au baraquement .

Vendredi 29 octobre 1943

Je me fais blesser à la tete par Ture Pierre en jouant .
J ai eu un coup à la tete avec un cendrier .
On me mène a l hospital ou l on me recous .

Samedi 30 octobre 1943

Je passe une nuit blanche .
Affreuse .

Dimanche 12 décembre 1943

Je me fais blesser au pied gauche , une bonbonne d oxigène ma écrasé le pouce .

J ai encore passé une nuit blanche .

Mardi 14 décembre 1943

Je vais chez le médecin , il m arrache la moitié de l ongle .
Beaucoup de souffrance .

Dimanche 26 décembre 1943

Hérisson , le sanitaire m arrache l autre moitié car il y a du pus en dessous .

Il n y a plus qu un petit morceau qu il m arrache le lendemain .

Dimanche 2 janvier 1944

Je travaille de 2h à 10h aux machines mais j en reviens à 9h30 pour mon pied car j ai une ligne rouge qui me monte à la jambe .

Lundi 3 janvier 1944

Je reste à l infirmerie du camp .

Jeudi 11 janvier 1944

Je passe à la baraque Belge .

Dimanche 14 janvier 1944

Je reviens au kommando 292 .

Dimanche 18 février 1945

Tous le kommando quitte Weinhubel pour évacuer .
Je suis avec Raymond Ninnin dans une petite charette que j ai construite moi meme .
Combat de l aviation au dessus de nous .
Nous partons vers 11h et arrivons à Altweisdorf entre 9h et 10h du soir ( crevé ) .
On nous mets dans un dominion (domaine) mais nous allons loger dans une ferme .
Perdu ma montre bracelet .

Lundi 19 février 1945

On se remet en route entre 8h et 9h du matin et arrivons à Neusdorf vers 9h30 ou nous logons dans une petite ferme .
Bien logé .

Mardi 20 février 1945

On se remet en route , mais nous avons fait à peine 500 mètres que nous devons rentrer dans nos cantonnements .
Tué veau et acquisition d une charette .

Mercredi 21 février 1945

Pas bougé .

Jeudi 22 février 1945

On se remet en route et arrivons à Lausha dormis dans un dominion .

Vendredi 23 février 1945

Nous reprenons la route et arrivons un village plus loin que Hoyerswerda c est l Oflag IV D que les officiers Francais ont évacué ( il en reste 500 dans des baraques à part ) .
C est inimaginable la crasse qu il y a , jetons tout par la fenetre ( puces et punaises ) dormis sur une table .

Vendredi 9 mars 1945

J ai la grippe .
Tous les Belges quittent l Oflag IV D , environs 800 personnes completé par des Francais , des Serbes , 5 Anglais et quelques Slovaques . Tous le Anglais était partis le 7 mars 1945 .
Nous arrivons à Bernsdorf , logé dans une Verrerie .

Samedi 10 mars 1945

Beaucoup de pluies .
Nous arrivons à Konigsbrug dans un camp militaire Allemand , logé dans une écurie .

Dimanche 11 mars 1945

Repos , mal à la jambe , grippe fine .

Lundi 12 mars 1945

Nous arrivons à Rudebourg , logé dans une ferme , toujours Anglais avec moi pour charrette .
Très mal , pas faire de feu défendu .

Mardi 13 mars 1945

Arrivé un peu avant Meissen , logé dans des batiments militaire en construction .

Mercredi 14 mars 1945

Repos .

Jeudi 15 mars 1945

Nous arrivons à Lommatzsch à 10h30 , après avoir passé l Elbe et l avoir longé pendant une dizaine de kilomètres .
Logé dans un dominion .


Vendredi 16 mars 1945

Arrivé à Dolben , logé à 300 dans le dépot d une brasserie .

Samedi 17 mars 1945

Repos , alarme à 12h bombardement .

Dimanche 18 mars 1945

Voir le lieu du bombardement .
Arrivé à Rocklitz , logé dans un atelier vide .

Lundi 19 mars 1945

74 Belges et 100 hommes arrivent à Altenburg , logé dans une ferme avec 36 Russes à 9km à Munsa .
A 10 km d Altenburg alerte avions , quantité innombrables , combat de chasseurs Allemand .
Nous sommes bombardé , avions en flammes .

Mardi 20 mars 1945

Repos .
Pendant la nuit , alerte et aussitot les bombardements tombent à 10km et quelques un tout près de la ferme , il fait clair comme en plein jour .
Réfugié dans le trou de la paille , alerte finie à 4h30 .


Mercredi 21 mars 1945

Repos , 10 à 15 alertes pour la journée et la nuit .

Jeudi 22 mars 1945

Départ , pas passé par Altenburg car le village ou logé est à 3 km d Altenburg . Arrivé à Zeitz , logé dans une caserne ( manège a chevaux , beaucoup de poussières ) .

Vendredi 23 mars 1945

Repos .
Samedi 24 mars 1945

Départ , arrivé à Konigshofen , 4,5 km d Eisenburg , logé à 300 dans une ferme .

En chemin , voir une usine bombardée ainsi que des villages détruits , beaucoup de fermes isolées amochées .

Dimanche 25 mars 1945

Départ , logé a Steudnitz dans une carrière , usine de ciment .
Dormir en pleine air a 14 km de Jéna .

Lundi 26 mars 1945

Arrivé au Stalag IV C à Grossthéringen .
Dormis dans des tentes . ( Bad-Sulza ) .

Mardi 27 mars au Mardi 3 avril 1945

Repos .
Il y a tout le temps des alertes jour et nuit .

Mercredi 4 avril 1945

Repos .
De 9h à 11h alerte , mitraillages de la gare de Bad-Sluza par des avions de chasse de l armée Américaine .

Jeudi 5 avril 1945

A 10h30 du soir , alerte , il y a beaucoup d avions dans le ciel qui est illuminé par des projecteurs , tirs de D.C.A .
Alerte finie à 12h et à 1h15 cela recommence , formidable roronnements .

Vendredi 6 avril 1945

Alertes sur alertes , entendu des cannons .

Samedi 7 avril 1945

On ne sonne plus les alertes , zone du front .
L après midi , des bombardiers légés viennent jusqu à 5 à 10 kilomètres de nous , il passe tous le temps des avions .
A 10h30 11h du soi , formidable ronronnement , c est la meme chose que la nuit de jeudi à vendredi .

Dimanche 8 avril 1945

La mème chose . il y a tout le temps des alertes , des avions passent de nuit .

Lundi 9 avril 1945

Encore des bombardiers légés en piqué à la meme place que samedi . Les avions passent toujours la nuit .

Mardi 10 avril 1945

Toujours les alertes , les bombardiers légés mitraillent et bombardent la gare de Gross .
Thüringen , j ai beaucoup peur car des avions rasent et mitraillent le camp .
Il y a toujours les alertes la nuit .
J enttend des camions toute la nuit .

Mercredi 11avril 1945

Journée innoubliable .
Pleure de joie , tout le monde danssent , s embrassent , hurlent car à juste 5h du soir , le premier chars Américain apparait au tournent de la route de Bad-Sulza . Beaucoup de liqueures , Cherry-Brandy , Whisky , Champagne , beaucoup d hommes malade . Pas dormi de la nuit .
Les avions Allemand nous survollent toute la nuit , mitraillade des deux coté .

Jeudi 12 avril 1945

Il passe des troupes et des chars , de temps en temps les avions Allemand nous survolent , mitraillades des deux coté .

FIN
Les membres suivants remercient TRANKILL pour ce message :
bigornéa (06/01/13)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 3 Jan 2013, 17:02    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
TRANKILL


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 2
Localisation: Visé

MessagePosté le: Jeu 3 Jan 2013, 18:23    Sujet du message: Photos que mon grand pére possédait . Répondre en citant

   
   
   
   
  
    




  
  
  
  
  




PHOTO PRISE A LA CASERNE DE BEVERLOO , BOURG LEOPOLD .

Les membres suivants remercient TRANKILL pour ce message :
gayant (04/01/13), bigornéa (06/01/13)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:20    Sujet du message: Nicolay Vital prisonnier Belge à Gorlitz au stalag VIII A

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stalags VIIIA, VIIIC Index du Forum -> Stalag VIIIA -> Qui était au Stalag VIIIA ? Et photos à identifier (photos to identify) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.