Stalags VIIIA, VIIIC  Index du Forum Stalags VIIIA, VIIIC
Photos et informations sur les Stalags VIII A et VIII C où Danhier Henry fut prisonnier
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue  
Bonne navigation à vous, Invité , sur le forum Stalags VIII A, VIII C
Fronstalag 133 de Rennes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stalags VIIIA, VIIIC Index du Forum -> Stalag VIIIA -> Frontstalag 133 de Rennes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
bigornéa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2008
Messages: 607

MessagePosté le: Jeu 18 Déc 2008, 13:58    Sujet du message: Fronstalag 133 de Rennes Répondre en citant

Frontstalag 133 Rennes Ille-et-Vilaine 35

"Frontstalag 133" lat=48.4437, lon=1.483586

Le frontstalag 133 était un camp de prisonnier de guerre allemand provisoire, établi pendant la deuxième guerre mondiale près de Rennes en Bretagne. Il a fonctionné de 1940 à octobre 1943. De nombreux prisonniers des forces coloniales françaises ont été incarcérés dans ce camp.

Environ 200 hommes d'un commando britannique capturés après un raid sur St Nazaire ont été dirigés sur ce frontstalag, puis envoyés vers d'autres camps en Allemagne.


Sources
Camps de prisonnier de guerre en France
histoire de James Laurie, fait prisonnier de guerre

http://www.flickr.com/photos/photosnormandie/2231214192/


Dernière édition par bigornéa le Jeu 18 Déc 2008, 22:12; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 18 Déc 2008, 13:58    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bigornéa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2008
Messages: 607

MessagePosté le: Jeu 18 Déc 2008, 14:19    Sujet du message: Fronstalag 133 de Rennes Répondre en citant

Mise en lumière d'un événement passé sous silence : la non-régularisation de la situation des soldats originaires des colonies après la Seconde Guerre mondiale.
Après la défaite française de 1940, les soldats coloniaux furent laissés sur le territoire national par les Allemands, qui craignaient les contaminations virales et raciales. Les soldats d'Afrique, d'Afrique du Nord et d'Indochine furent alors parqués dans des camps. L'un des plus grands, le Frontstalag 133, fut installé à Rennes.

On estime à 130 000, le nombre de soldats d’Afrique et d’Indochine faits prisonniers en France après la débâcle de juin 1940. Internés et ballottés en zone occupée dans des conditions terribles, placés à partir de 1943 sous la surveillance du gouvernement de Vichy, beaucoup mouront, certains comme Abdoulaye Cissé parviendront à s’évader, d’autres rejoindront la résistance.
L’un des plus grands camps, le "Frontstalag 133", a été installé à Rennes et a accueilli jusque 12 000 personnes. C’est en préparant une thèse* sur le travail des assistantes sociales durant la seconde Guerre mondiale en Bretagne qu’Armelle Mabon, co-auteur du film, découvre des hommes de couleurs sur des photos d’époque.
Le parcours du combattant des 30 000 libérés en 1944 se poursuivra dans des camps de transit au pays "en attendant leur démobilisation". Le 1er décembre 1944, 35 d’entre eux seront massacrés au camp de Thiaroye, au Sénégal, notamment pour avoir tenté d’exiger la reconnaissance de leur grade acquis dans les Forces françaises de l’intérieur (FFI). Ousmane Sembene leur a consacré un film en 1987. Après les indépendances africaines, le montant de leurs pensions n’a plus bougé.
Aujourd’hui encore, l’histoire de ces prisonniers de guerre est largement méconnue. À sa manière et sans grands moyens, cette enquête rend hommage à ces "oubliés et trahis" de la France coloniale.

« En 1941, chaque fronstalag compte en moyenne 3 000 prisonniers, certains pouvant aller jusqu’à 12 000 hommes comme à Rennes avec trois camps.
Pour éviter un contact prolongé avec la population locale les allemands les transfert régulièrement de fronstalags en fronstalags par trains de marchandise.
La majorité de ces prisonniers intègre des détachements pour effectuer des travaux agricoles, forestiers et de terrassement. Ils travaillent aussi dans des usines, y compris d’armement, en violation des principes de la convention de Genèves. »
Revenir en haut
bigornéa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2008
Messages: 607

MessagePosté le: Jeu 18 Déc 2008, 14:23    Sujet du message: Fronstalag 133 de Rennes Répondre en citant



OUBLIES ET TRAHIS
envoyé par hopto


OUBLIES ET TRAHIS, LES PRISONNIERS COLONIAUX

Une véritable conspiration du silence qui visa les soldats coloniaux de l'Armée française. Ces derniers, victimes de la débâcle comme le reste de l'Armée française, ne furent pas emmenés en Allemagne mais maintenus sur le territoire français.

En effet, les nazis craignaient les contaminations de maladies et pire encore la contamination raciale. L'un des plus grands camps fut installé à Rennes: le Frontstalag 133 abrita des soldats d'Afrique, d'Afrique du Nord et d'Indochine.
Jusqu'en 43, ils sont gardés par des soldats allemands bientôt remplacés par des militaires français. Obligés de travailler et maintenus dans des camps dans des conditions terribles, pas de vêtements chauds, une mauvaise nourriture, ils doivent leur survie à l'aide des habitants et des assistantes sociales.
Cette histoire invraisemblable a d'ailleurs été découverte par une historienne, auteur du film, Armelle Mabon. Cette dernière faisait une thèse sur le travail des assistantes sociales durant la Seconde Guerre mondiale en Bretagne.
Et c'est en rencontrant certaines d'entre elles qu'elle découvre des photos de l'époque sur lesquelles figurent des hommes de couleurs. Interloquée, elle interroge ces témoins qui lui feront alors part de cette histoire. Certains des prisonniers de ces camps finiront par se marier avec des Bretonnes, leurs enfants témoignent. D'autres s'échapperont et entreront grâce aux réseaux , notamment celui du Musée de l'Homme ( témoignage fort de Germaine Tillon) .D'autres survivants retourneront dans leur pays mais la trahison ressentie ne s'arrêtera pas avec la fin de la guerre. Humiliés jusqu'au bout, ils seront enfermés, de retour à Dakar, dans le camp de Thiaroye. Les autorités françaises refusent de reconnaître leur grade dans les Forces Françaises de l'Intérieur.
L'armée française craignant la révolte ira jusqu'à tirer sur des prisonniers.
Revenir en haut
Cyrial


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2009
Messages: 3
Localisation: Prémery

MessagePosté le: Mar 3 Nov 2009, 02:33    Sujet du message: Fronstalag 133 de Rennes Répondre en citant

Bonsoir,

Vraiment un film très très fort! Okay

Merci de me le faire découvrir...

je me suis permis de le mettre sur mon blog, pour ne pas oublier!
_________________
Cdl Cyrial
Administrateur du Forum :


Forum : http://erkennungsmarken-ww2.highforum.net
Mon blog : http://ww2-1939-1945.skyrock.com.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bigornéa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2008
Messages: 607

MessagePosté le: Mer 4 Nov 2009, 12:22    Sujet du message: Fronstalag 133 de Rennes Répondre en citant

Bonjour  Cyrial contente que cela vous ai plu , moi aussi j'ai trouvé ça génial.Je l'ai moi même pris sur un autre site Wink , je vous remercie d'avoir cité notre Forum sur votre blog

Revenir en haut
amar694


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2013
Messages: 2
Localisation: rhone

MessagePosté le: Mar 5 Mar 2013, 19:05    Sujet du message: stalag 133 de rennes Répondre en citant

Bonjour à tous,

Dans un premier temps bravo pour tout ce travail formidable .
Pour ma part je recherche des images, photos ou informations sur le stalag 133 de Rennes, où mon père de la 85e DIA était en captivité  de juin 40, évadé en Août 44, son nom était  Mr Said FENNICHE.

Merci
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
amar694


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2013
Messages: 2
Localisation: rhone

MessagePosté le: Mar 5 Mar 2013, 19:29    Sujet du message: Fronstalag 133 de Rennes Répondre en citant

bonjour,
merci pour cette page et cette vidéo mon papa etait dans ce stalag 133 de Rennes, je recherche des images photos
merci
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cédric


Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2013
Messages: 7

MessagePosté le: Mer 6 Mar 2013, 22:13    Sujet du message: Fronstalag 133 de Rennes Répondre en citant

Essaye aussi ce forum
http://bretagne-39-45.forums-actifs.com/

ON y discute de la Bretagne  de l'Occupation à la Libération , Et qui sait l'un d'eux aura p'te une infos  car pour l'instant le sujet n'y a pas été traité.
Les membres suivants remercient Cédric pour ce message :
gayant (07/03/13)
Revenir en haut
gayant
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2008
Messages: 384
Localisation: Nord

MessagePosté le: Ven 29 Mai 2015, 13:32    Sujet du message: Fronstalag 133 de Rennes Répondre en citant

Erwan Legall nous propose un article sur les prisonniers en frontstalag en 1940 en Bretagne.

http://enenvor.fr/eeo_actu/wwii/prisonniers_de_ guerre_en_bretagne_1940_194…
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:20    Sujet du message: Fronstalag 133 de Rennes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stalags VIIIA, VIIIC Index du Forum -> Stalag VIIIA -> Frontstalag 133 de Rennes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.